Des nouvelles d'Aleix Renyé par l'auteur lui-même, La suite...

Publié le par L'Œil du Pharynx

jardin.jpg

 

Journaliste et écrivain, Aleix Renyé nous donne de ses nouvelles tous les vendredi !

 

VACANCES ORIGINALES

 

Quelle idée, mais quelle idée ils ont eu ! Il n’ose pas sortir tranquille prendre l’apéro, lire les journaux alangui sur une terrasse à l’ombre, s’allonger sur la plage. Beaux-parents, beau-frère et belle-soeur ainsi que sa femme l’ont coinvancu de passer des vacances différentes, originales: louer un appartement pendant quinze jours à Argeles-sur-Mer! Comme s’ils étaient des parisiens, allemands où hollandais...

 

Et maintenant il passe quinze jours avec la crainte que quelqu'un, une connaissance de Perpignan, un client où un fournisseur, ne le croise et ne le voie avec ces shorts fluo ridicules et cette chemise à fleurs ouverte sur ses poils et laissant entrevoir le début de la curve proéminente de son ventre. Il souffre pour sa dignité de notable, mais comment refuser, sans se fâcher avec sa femme, de s’habiller avec ces horreurs? Comment expliquer à tous que cette année il ne veut pas se déguiser ainsi? Les autres années, en Grèce, les Antilles, au Mexique, il se régalait de passer les journées à moitié nu, avec des habits les plus criards possible. Chaque nuit, dans ces pays lointains, il sortait, se soûlait, draguait, avec sa femme où sans. Mais ici, à Argeles, pas question! Là-bas il se faisait des amis de circonstance avec lesquels, en laissant les femmes entre elles, il allait satisfaire certains fantasmes réprimés pendant toute l’année. Et ça c’est facile de le faire en Thailande, Salonique, Tijuana, Torremolinos où Sydney... mais pas à Argeles-sur-Mer!

 

En plus, dans la même rue où il ont loué, son ennemi de toute la vie y a sa maison natale! Et la femme de ce con est amie d’enfance de la sienne! Impossble, donc, de ne pas se rencontrer, après toute une année où l’un et l’autre s’appliquent à s'éviter et coinvaincre leurs femmes respectives de ne pas s’inviter... Resigné, il mettra les chemises colorées que sa femme voudra... Il assumera le rôle du touriste en séjour chez nous: sardinade, féria, sardanes, le Perthus, Castellnou où Salses s’il ne fait pas beau... rien ne va lui être épargné !

Il compte les jours qui restent pour en finir, avec des vacances aussi originales.

Publié dans Littérature

Commenter cet article