Interview de Salif Keita par Gaël Roé

Publié le par L'Œil du Pharynx

C’est l’une des plus belles voix de l’Afrique et de son pays : le Mali.
Un pays où il n’est pas facile de naître albinos et encore moins de vivre en tant que musicien, surtout quand on descend de la famille princière.
Alors que la musique est réservée aux griots, Salif Keita quitte sa famille et chante dans les bars de la ville. C’est le début d’une grande carrière internationale qui continue aujourd’hui avec un nouvel album : « la différence », qu’il présentera ce mercredi 21 juillet à 21h45 au Campo Santo, dans le cadre des estivales de Perpignan.
A l’occasion de son passage à Perpignan, il lance un appel à l’aide via sa fondation « Salif Keita pour les albinos » (www.salifkeita.us ).
Pour prévenir les ravages du soleil sur la peau fragile des Albinos, il est nécessaire de récolter autant de crème solaire que possible (indice 50 au minimum).
Pour participer vous pouvez dès à présent déposer un tube de crème solaire neuf dans les espaces participants (Fnac Perpignan, Palmarium, magasins Biocoop Cosmos Perpignan et Cabestany, ainsi qu’au Campo Santo le soir du concert).


Publié dans Musiques-Spectacles

Commenter cet article