Mort du chanteur et poète catalan Jordi Barre: triste!

Publié le par L'Œil du Pharynx

IMAG0169.JPG

Jordi Barre, né Georges Barre, le 7 avril 1920 à Argelès-sur-Mer et mort le 17 février 2011 à Ponteilla,est un auteur-compositeur-interprète français d'expression catalane.

IMAG0171.JPG

Monté très jeune sur les planches, il chante dans les bals de village de la plaine du Roussillon puis sera tour à tour marin, typographe, chef d'atelier. Au milieu des années 1960, il rencontre le poète Estève Albert, qui l’encourage à se consacrer exclusivement à la chanson.

En 1974, il part vivre à Barcelone où il fait la connaissance des grandes figures de la Nova Cançó, courant musical proche des milieux autonomistes de la fin de l’ère franquiste. Se tenant toujours à l’écart des mouvements politiques, Jordi Barre milite par le chant pour une reconnaissance de la culture et surtout de la langue catalane et devient rapidement une institution pour le public de Catalogne du nord.

En 1983, il se produit à l’Olympia de Paris. Sa notoriété ne cesse de grandir, sa voix rocailleuse et profonde, son timbre grave « où courent l'eau fraîche des torrents, la rocaille des collines, le bleu de la mer et la folie de la tramontane » (Jean-Michel Collet)3, sa tenue de scène imposante et son charisme font de ses concerts de grands moments d’émotion et d’intensité à l’égal d’un Paco Ibanez ou de Silvio Rodriguez. Dans une de ses chansons, il évoque les cloches catalanes : A tot moment toquen hores.

Il chante dans toute la France mais aussi en Espagne, au Portugal, en Angleterre et jusqu’au Japon. En 1992, il reçoit des mains de Jordi Pujol la Creu de Sant Jordi, plus haute distinction accordée par la Généralité de Catalogne.

En 2009, âgé de 89 ans, il enregistre un duo en catalan avec l’un de ses plus fervents admirateurs, le chanteur Cali4, ainsi qu’une chanson avec le chanteur et comédien Tchéky Karyo. Toujours en 2009, il accueille par la chanson Els y Fotrem, sur le podium du Castillet, l'arrivée du bouclier de Brennus à Perpignan.

IMAG0172.JPG

Discographie

Albums

1977 — El Fanal canta

1979 — El xiprer verd

1979 — Pa amb oli

1981 — La nit on vam fugir

1982 — Tant com me quedarà

1983 — Cotlliure serà sempre Cotlliure

1984 — Si t'en vas

1984 — Vi del Rosselló

1988 — Així em parla el vent

1989 — Angelets de la terra

1992 — Així em parla el vent

1992 — Nadal

1996 — O món

1996 — Tradicionals

1999 — Despleguem les banderes

2000 — Infants de l'univers

2001 — Camins d'amor

2007 — Odyssud 91

2009 — Soc

EP[modifier]

1963 — Canta Perpinyà

1964 — Vaig Escoltant

1972 — La mata de joncs

source Wikipédia

Publié dans Musiques-Spectacles

Commenter cet article