Polar catalan, Gildas Girodeau se rebiffe interview par Nicolas Caudeville

Publié le par L'Œil du Pharynx

Gildas-et-Nico_web.jpg

Ils ont fait au polar ce qu'ils ont fait au tango. D'une danse de bordel, ils ont en fait une danse de salon. D'un mauvais garçon canaille, ils en ont fait un petit Lord Fontleroy qui résout des crimes ganté de blanc, sans jamais y mettre une tache." Les cafards se rebiffent", c'est la suite de "Pas de répit pour le cafards". Du polar engagé où les égouts du génocide rwandais, de la "françafrique" et du mercenariat (quelquechose en nous de Bob Denard) remonte dans les naseaux du héros récurant Paul Feder, ça va boxer velu dans les PO.Retrouvailles avec l'auteur dans le sulfureux quartier ST Jacques, dans le bar Cassanyes, Chez Gilles, où il nous parle de polar, de Torcat'Off, événement polardier prévu pour le samedi 14 mai à la librairie Torcatis par Roger Coste avec Sergueï Dounovetz , Laurence Biberfeld et lui-même


retrouvez les lectures du polar de Gildas Girodeau par l'équipe du Pharynx

http://loeildupharynx.over-blog.com/article-lecture-du-roman-de-gildas-girodeau-pas-de-pitie-pour-les-cafards--42577582.html

et aussi cette nouvelle inédite http://loeildupharynx.over-blog.com/categorie-11225846.html

14mai new

Publié dans Littérature

Commenter cet article